Docteur Bruno Lavigne
Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique à Toulouse
Page Facebook du Dr Lavigne
Avis sur le Dr Lavigne
Chaîne Youtube du Dr Lavigne
  • Augmentation mammaire par prothèses

    Augmentation mammaire par prothèses

Augmentation mammaire par pose de prothèses à Toulouse (31000 - Haute Garonne)

Le Docteur Bruno Lavigne réalise à Toulouse l’augmentation mammaire, une chirurgie esthétique qui peut nécessiter la pose d’implants mammaires.

Les causes d’une hypoplasie des seins

L’hypoplasie mammaire peut être définie comme un déficit du volume des seins. Elle est susceptible d'être à l'origine d'un mal être et d' un complexe difficile à surmonter.

L'hypoplasie mammaire se caractérise par un développement insuffisant de la glande mammaire à la puberté et peut survenir également après différents événements hormonaux ou une grossesse. Le manque de volumes peut être associé chez certaines femmes à une ptôse mammaire, c'est-à-dire une chute du sein.

Les conditions de l’intervention pour une augmentation mammaire

Cette opération de chirurgie mammaire a lieu sous anesthésie générale et ne bénéficie généralement pas d’un remboursement par la caisse d’assurance maladie hormis dans les cas de malformations mammaires ou d’ablation du sein suite à un cancer.

La durée de l’intervention est d'environ 1 heure et nécessite habituellement une hospitalisation de une nuit. Grâce à l’amélioration des techniques d'anesthésies qui permettent une meilleure prise en charge de la douleur post opératoire, on peut enviseager dans certains cas l'intervention en chirurgie amubulatoire.

Les prothèses mammaires

Il existe des prothèses de différentes formes : rondes ou anatomiques (en forme de sein) qui vont donner un aspect plus ou moins naturel au sein.

L’enveloppe est constituée d’un élastomère de silicone. Le remplissage de l'implant, dans la très grande majorité, est fait par du gel de silicone, plus ou moins souple ou dur. On peut également trouver des prothèses mammaires remplies de sérum physiologique ou d'hydrogel, mais ces implants ne sont généralement plus utilisés.

Le choix des prothèses se fait en fonction de ce qui est recherché par la patiente et en prenant en compte sa morphologie pour garantir un résultat naturel.

Les implants mammaires posés en France sont soumis à des normes précises et rigoureuses et bénéficient nécessairement d’une autorisation de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé).

Le principe chirurgical

Il existe plusieurs voies d’abord permettant l’introduction des implants.

Ces voies d’abord sont : soit axillaire, sous-mamelonnaire ou sous-mammaire, c’est-à-dire dans le sillon sous-mammaire.

Elles sont en général de 3 à 4 cm et seront envisagées avec le chirurgien plasticien lors de la consultation pré-opératoire.

Les cicatrices qui en résultent sont normalement assez discrètes puisque dissimulées dans les plis naturels de la peau ou dans une zone de transition de couleur.

Durant cette consultation on évoquera également la position de l’implant par rapport au muscle grand pectoral, Celui-ci pouvant être placé en pré ou en rétro-musculaire.

En plaçant l’implant en arrière du muscle pectoral, il sera moins visible et le rendu sera donc plus naturel.

Les résultats d’une augmentation mammaire

L’opération augmente le volume et modifie la forme des seins.

Il s’agit d’une intervention dont le résultat est très précoce malgré un œdème post-opératoire plus ou moins important.

Ce résultat s’améliore rapidement dans les jours et les semaines qui suivent l’intervention.

On estime que le résultat définitif est obtenu entre 3 et 6 mois après l’intervention.

Les suites de l'augmentation mammaire

Des douleurs, dont l’intensité est variable, peuvent être ressenties les premiers jours qui suivent l’intervention.

Il est conseillé d’interrompre ses activités durant 5 à 10 jours. Un arrêt de travail ne pouvant être prescrit, l’intervention devra être programmée avant une période de congés.

Un soutien-gorge spécifique (brassière médicale) devra être porté dans les suites de l’intervention pour une durée à définir avec le chirurgien.

L’exposition au soleil des cicatrices les premiers mois est à éviter afin de ne pas altérer la pigmentation de la cicatrice. La reprise du sport peut se faire rapidement de manière progressive.

Pour la majorité des patientes, il n’existe pas de complications post-opératoires.

Toutefois, dans de rares cas, l’intervention peut être à l’origine de complications.

La formation de plis ou aspect de vagues font partie des risques liés aux implants susceptibles de survenir essentiellement chez les femmes menues.

Il est primordial de se soumettre aux visites de contrôle prévues par le chirurgien afin de vérifier le bon état des prothèses et de prendre en charge rapidement d’éventuelles complications..

Augmentation mammaire par prothèses

Voir la fiche d'information sur la pose d'implants mammaires par prothèses

 

Informations utiles

TYPES D'ANESTHÉSIE : Générale


DURÉE D'INTERVENTION : 1 heure


DURÉE MOYENNE DE L'HOSPITALISATION : 1 nuit 


DURÉE DE LA CONVALESCENCE : 8 à 10 jours


DURÉE DE L'ÉVICTION SOCIALE : 2 à 3 jours


TARIFS : à partir de  4250 €

Questions fréquentes sur les prothèses mammaires

Peut-on allaiter avec des prothèses mammaires ?

L’allaitement est totalement possible après une augmentation mammaire par pose d’implants mammaires. Ces derniers sont situés derrière la glande mammaire, ils n’empêchent donc en rien l’allaitement. Ils ne représentent aucun danger, ni pour la mère, ni pour l’enfant.

Quelle est la durée de vie des prothèses mammaires ?

Les implants mammaires ont une durée de vie moyenne d’environ 10 à 15 ans et doivent donc être remplacées quand leur état le justifie. D’où l’importance d’un contrôle régulier avec le chirurgien. Certaines patientes conservent leurs implants en très bon état pendant plus de 15 ans

Y a-t-il un lien entre prothèses mammaires et cancer du sein ?

Depuis les années d’existence des prothèses mammaires, aucun lien n’a été établit entre le fait d’avoir des implants mammaires et de contracter un cancer du sein.

De plus, les prothèses n’empêchent normalement pas le dépistage du cancer du sein, bien qu’il est important de préciser que vous êtes porteuse de prothèses lors des contrôles.

NoteAugmentation mammaire5.005basée sur2visiteurs
Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !