Lifting des bras à Toulouse (Haute-Garonne - 31000)

Le Docteur Bruno Lavigne pratique le lifting des bras Toulouse, une opération esthétique visant à améliorer sensiblement la morphologie du bras.

Quand faire un lifting des bras ?

Cette opération est indiquée chez les personnes qui présentent un surplus de graisse localisé au niveau du bras. Elle permet d’affiner ce membre et de retendre la peau détendue avec l’âge ou suite à un amaigrissement.

Le lifting des bras permet en outre de corriger des éventuels dommages fonctionnels (gêne à la mobilité). L'excédent de graisse localisé dans le bras ne s’élimine pas naturellement, quand bien même on pratique une activité sportive régulière.

Lifting des bras à Toulouse

Lifting des bras : les techniques

On compte parmi les techniques mises en oeuvre le lifting de bras avec incision longitudinale de la face interne. Elle convient aux personnes qui présentent un relâchement cutané important. Une liposapiration est envisageable s’il existe une infiltration graisseuse de la région. Il s’agit ensuite de retirer la peau en excès.

Selon le profil du patient, le praticien sollicite un lifting de bras avec incision horizontale dans l’aisselle. C’est la technique mise en oeuvre sur les patientes porteuses de lésions moins prononcées. Après une éventuelle lipoaspiration, le chirurgien réalise une incision horizontale pour ôter l’excédent de peau localisé dans la partie supérieure de la face interne du bras.

Par ailleurs, on distingue la technique qui associe les deux techniques chirurgicales précédentes. Il s’agit d’exécuter une incision horizontale dans le creux de l'aisselle et une cicatrice verticale courte de moins de 10 cm à la face interne du bras.

Les résultats de l’opération

Un délai de 6 à 12 mois est nécessaire pour voir la cicatrice s’atténuer et constater de manière objective les résultats de l’opération. Ce lifting améliore considérablement le contour des bras. On distingue une bonne correction de l’infiltration graisseuse et un relâchement de la peau.

Les cellules adipeuses retirées lors de l’intervention ne sont pas renouvelées par l’organisme. Cependant, il convient de préciser que cette opération ne se substitue en aucun cas à un régime ou une amélioration de l’hygiène de vie.

Les conditions des interventions

Les interventions ont lieu sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale complétées par des tranquillisants administrés par voie intraveineuse. Le lifting des bras est une intervention susceptible d’être prise en charge par la sécurité sociale si et seulement si elle constitue une “chirurgie réparatrice après amaigrissement pour obésité morbide : dans les suites de la chirurgie bariatrique, en post-opératoire ou en post-gravidique”.

Dans les autres cas, quand il s’agit d’une opération de chirurgie esthétique, il n’est pas possible d’obtenir un remboursement de la part de l’Assurance Maladie. L’intervention se pratique fréquemment en ambulatoire, mais une hospitalisation d’une à deux journées peut être envisagée.

Les suites opératoires

Les douleurs post-opératoires sont peu importantes. Les cicatrices doivent être protégées du soleil durant les trois premiers mois. L’arrêt de travail prescrit par le chirurgien dépend de la nature de l’activité exercée par le patient. La reprise d’une activité sportive est envisageable à partir de la 4ème semaine post-opératoire.